L’Université de Paris et la Fondation OPALS mobilisent les futurs professionnels de santé contre le fléau des faux médicaments

Jeudi 4 novembre 2021, la Faculté de Pharmacie de l’Université de Paris, en partenariat avec la Fondation OPALS, a organisé la 5ème édition de sa conférence annuelle de sensibilisation sur les faux médicaments, devant plus de cent étudiants et enseignants.

Sous l’impulsion du Pr Xavier Cachet, l’Université de Paris, avec le soutien de la Fondation OPALS, poursuit son engagement pionnier et crucial pour la formation des futurs pharmaciens et professionnels du médicament à la menace croissante du trafic de médicaments et vaccins falsifiés.

Pour la cinquième année consécutive, une mini-conférence de sensibilisation s’est tenue jeudi 4 novembre 2021 à la Faculté de Pharmacie de Paris, avec la participation exceptionnelle des experts du Centre Humanitaire des Métiers de la Pharmacie (CHMP), les Dr Alassane Ba et Karl Hounmenou. Laboratoire de contrôle qualité pré-qualifié par l’Organisation Mondiale de la Santé, le CHMP, basé à Clermont-Ferrand, est aussi un centre de formation et d’expertise pharmaceutique internationalement reconnu, et l’un des principaux acteurs de la lutte contre les médicaments falsifiés en Afrique, en France et dans le monde.

Plus de cent étudiants et enseignants de l’Université ont assisté aux présentations et interrogé les intervenants lors des échanges.

Dans le contexte de la pandémie de covid-19, une attention particulière a été portée à l’explosion du trafic de faux vaccins anti-covid. Tous les vaccins sont concernés et tous les continents sont touchés !

La séance a également été marquée par l’intervention du Dr Judith Nzoughet-Kouassi, maître de conférences à l’Université de Paris, qui a présenté l’engagement de la Faculté de Pharmacie dans un projet de recherche sur les produits falsifiés, en collaboration avec le service de réanimation médicale de l’hôpital Lariboisière et le centre antipoison de Paris, témoignant de la mobilisation croissante de l’Université dans ce combat.

En parallèle de cette conférence et durant plusieurs jours, une exposition d’ouvrages et publications sur les faux médicaments était organisée par la bibliothèque universitaire, en vue d’interpeller les étudiants et de les inciter à en apprendre plus sur cette menace : une excellente initiative à reproduire dans toutes les bibliothèques universitaires de France et d’Afrique !

La Fondation OPALS salue l’engagement de l’Université de Paris contre les faux médicaments, par la formation des futurs professionnels de santé et l’information de tous, et remercie vivement les organisateurs et les intervenants de cette 5ème conférence de sensibilisation.

S'inscrire à la Newsletter