L’OPALS a l’honneur d’avoir accueilli, début août, Mamadou Oury Sidibé au poste de Coordinateur Pays en République de Guinée. Celui-ci prend la suite de Fabien Olivier, notamment dans la gestion des programmes de santé déployés par l’OPALS dans la Préfecture de Télimélé.

Assistant social, Titulaire d’un Master 1 en Gestion des Ressources Humaines et d’un MBA en Gestion des Programmes de Santé, Mamadou Oury Sidibé possède une solide expérience dans le domaine médico-social. D’abord assistant social au Centre de réinsertion socio-professionnelle des personnes handicapées de l’ONG Guinée Solidarité-Provence à Mamou, il a ensuite été assistant social à la Banque Centrale de la République de Guinée jusqu’à sa prise de fonction avec l’OPALS.

Sidibé intègre l’OPALS en parallèle du lancement d’un projet d’amélioration de la santé maternelle et infantile avec la mise à disposition d’une offre PTME (Prévention de la Transmission du VIH de la Mère à l’Enfant) de qualité dans les 14 Centres de Santé de la Préfecture de Télimélé.

Mamadou Oury Sidibé, pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Bonjour, je suis Mamadou Oury SIDIBE, Assistant social ayant une longue expérience dans le domaine médico-social.
Mon parcours académique et professionnel m’a permis de d’enrichir mes compétences notamment dans l’évaluation des besoins des populations, l’accompagnement psychosociale et surtout dans le management de projets/programmes de santé.

J’ai des capacités d’adaptations à des situations différentes qui m’ont facilité les contacts avec diverses catégories sociales souvent en marge de la société (handicapés, PVVIH, enfants en situation difficile, demandeurs de soins médicaux…) auxquelles je reconnais un énorme potentiel qu’il est possible d’explorer pour améliorer leurs conditions de vie.

 Afin de réaliser mes projets de développement personnel et professionnel, j’ai choisi de m’investir de manière permanente dans la formation afin d’améliorer mon niveau de performance professionnelle. Cette situation a favorisé de nos jours mon accession à ce poste de Coordinateur Pays de l’OPALS en République de Guinée.

Quelles sont les motivations qui vous ont conduites à travailler avec l’OPALS ?

Avant tout, j’ai la vocation à aider les couches les plus défavorisée de la société. Mon parcours est toujours orienté vers ma passion dans le social, l’humanitaire mais aussi l’autonomisation de mes partenaires/usagers.

Dans cette passion, j’ai fait un choix envers l’assistance aux enfants et aux femmes vivant en meilleur rural dont je suis moi-même originaire. L’OPALS correspond exactement à mes aspirations professionnelles.

Ces éléments motivationnels se complètent par l’adéquation entre le poste de coordination que j’occupe à l’OPALS avec ma formation au CESAG en gestion des programmes de santé.

Quels sont vos objectifs dans les mois à venir ?

D’abord, c’est de renforcer la performance de l’OPALS en Guinée en m’assurant que nos interventions sont en adéquation avec les besoins de nos bénéficiaires.

Ensuite, il s’agit de partager mon expérience avec les membres du personnel de santé en matière de prise en charge des PVVIH par une approche globale et intégrée avec l’ensemble du personnel de santé impliqué, les patients et les communautés dans le district sanitaire de Télimélé.

Enfin, mon ambition est de dépasser la région de Kindia pour identifier des opportunités d’expansion des programmes de l’OPALS dans plusieurs localités de la Guinée où le niveau de santé Maternelle et infantile se révèle encore très faible.

S'inscrire à la Newsletter