Guinée : Sensibilisation des leaders religieux et des accoucheuses traditionnelles

Réduire les décès maternels

Trois quarts des décès maternels dans les pays en développement sont attribuables à des causes obstétricales directes telles que l’hémorragie du postpartum, l’infection puerpérale, le travail bloqué… (WHO 1996). Un accouchement assisté par un personnel de santé qualifié est donc un objectif primordial pour la réduction de la santé maternelle. C’est pourquoi, l’équipe d’OPALS en Guinée cherche à travailler en collaboration avec les accoucheuses traditionnelles afin de sensibiliser les communautés, par le biais de visites à domicile, sur l’importance de se rendre dans une structure sanitaire pour le suivi de la grossesse et l’accouchement. Ainsi, 70 accoucheuses traditionnelles ont répondu présentes à la réunion d’informations tenue par OPALS en février et ont exprimé la volonté de travailler dans ce sens.

Sur le même principe, 35 leaders religieux se sont associés à OPALS pour participer à la sensibilisation des communautés, particulièrement des hommes, sur les bons comportements à adopter pour lutter efficace contre le taux important de mortalité et morbidité maternelle et infantile dans la préfecture de Télimélé, zone d’intervention d’OPALS en Guinée.