Sensibilisation du VIH : Une campagne faite par des jeunes, pour les jeunes

BILAN DE LA CAMPAGNE DE SENSIBILISATION ET DEPISTAGE DU VIH AUPRES DES JEUNES DE 15 A 25 ANS AU GABON

OCTOBRE 2016 – MARS 2017 (6 MOIS)

Campagne de la sensibilisation du VIH

Cette campagne de lutte contre le VIH chez les jeunes au Gabon s’inscrit dans un contexte d’épidémie persistante dans le pays (taux de prévalence en 2015 : 3,9%). Chez les jeunes le taux de prévalence est de 1,5%. Compte tenu de la précocité des rapports sexuels les adolescents, et particulièrement les jeunes filles, concentrent une majorité des nouvelles contaminations. Les budgets dédiés, par l’Etat, au VIH restent non sécurisés et donc aléatoires. Le système de santé est en cour de refonte et depuis trois ans la politique de santé publique en matière de VIH peine à être mise en œuvre. De la sensibilisation, à l’accès au test puis au traitement et suivi des soins, le système subit des saturations et des ruptures d’intrans régulières. Ainsi, progressivement les populations perdent confiance dans les organes spécialisés de prise en charge et se tournent plus vers les croyances traditionnelles ou religieuses.

 

Stoppons le wé là ! est une campagne faite par des jeunes, pour les jeunes. Elle est le fruit d’un partenariat entre deux organisations de la société civile (OPALS et AMS+) et la Direction Générale de la Prévention du Sida. Elle a reçu le soutien du bureau de l’ONUSIDA Gabon, du COLUSIMEN ( Ministère de l’éducation nationale), du service de coopération de l’Ambassade de France au Gabon  ainsi que de donateurs privés (Canal + Gabon, SAS sécurité, GCIAE, Radissoun Blu Libreville, Prix import, Sobraga, donateurs anonymes) ainsi que de la Mairie de Paris qui soutient l’action de l’OPALS au Gabon depuis de nombreuses années.

 

Les jeunes sensibilisé sur le VIH

 

Le mois d’Octobre a permis la finalisation des visuels et la formation de l’équipe. Du mois de Novembre 2016 au mois de Mars 2017 les animateurs, agents communautaires et médecins accompagnés d’une équipe technique (laborantin et infirmières) sont intervenus auprès des jeunes pour les informer (SRR), les sensibiliser et leur permettre de se faire dépister.

dépistage du VIH

Compte tenu du climat politique et économique dans le pays, et suite à de nombreuses grèves des enseignants et élèves du second cycle, notre équipe a dû s’adapter et faire évoluer la campagne initialement prévue. L’équipe est intervenue au sein de collèges et Lycées à Libreville, Lambaréné, Fougamou et Ndendé, Owendo (en cours) mais aussi sur les communes d’AKANDA, Libreville et Owendo (en cours) en place publique.

les jeunes sensibilisé sur le VIH

 

Grace à l’intervention de notre équipe et aux plaidoyers nationaux et internationaux lors de la JMS à Lambaréné, plusieurs Maires du Gabon se sont engagés dans l’accélération de la riposte au VIH dans leur commune à travers un premier accès aux jeunes à cette campagne de sensibilisation et testing VIH ce qui est une grande avancée sur le plan nationale.

la campagne du VIH

Cette campagne faite de façon dynamique et dans une véritable synergie entre les différents partenaires est une grande réussite pour le programme de l’OPALS au Gabon. Ce rapport en donne les premiers détails statistiques.