Historique

L’OPALS, pionnière de la lutte contre le VIH/SIDA

 

L’OPALS (Organisation Pan Africaine de Lutte contre le SIDA) a été créé en 1988 par des médecins spécialisés et engagés dans la lutte contre le VIH/Sida depuis l’émergence de l’épidémie. L’association avait pour objectif de mettre  à la disposition des patients des pays du Sud les traitements disponibles au Nord.

Pour ce faire, la mise en place d’un réseau de Centre de Traitement Ambulatoire (CTA) est initiée en 1994 à Brazzaville (Congo).

1998 : les CTA sont parmi les premières structures à délivrer des trithérapies antirétrovirales (ARV) en Afrique.

 

 

Photo : Canalplus © William Dupuy

Photo : Canalplus © William Dupuy

Partenariat OPALS/Croix-Rouge Française.

En 1998, le Pr. Marc Gentilini,  président fondateur de l’OPALS, devient président de la Croix Rouge Française. Cette même année l’OPALS et la CRF signent une convention cadre destiné à optimiser leurs interventions de lutte contre le Sida en Afrique, notamment à travers le développement des CTA.

Fin 2006 : 10 CTA, répartis en Afrique Subsaharienne, sont fonctionnels. 30 000 patients y sont pris en charge, dont environ un tiers sous trithérapie antirétrovirale.

 

L’OPALS renforce la Santé de la Mère et de l’Enfant

En 2006 : l’OPALS adopte une nouvelle stratégie afin de protéger les nouvelles générations et développe de nouveaux programmes au bénéfice de la mère et de l’enfant.

2011 : Suite à l’Assemblée Générale de l’OPALS du 25 mai 2011, notre association s’appelle désormais « Organisation Pan Africaine de Lutte pour la Santé ». Les programmes sont orientés vers l’amélioration de la santé de la Mère et de l’Enfant.